Mélodie Duchesne, Performance artist & multidisciplinary artist

" Préavis de Désordre Urbain " - Festival International

Organisé par Ornic'Art / Red-Plexus
Marseille - "le Point de Bascule "
(Bar / Espace culturel pluridisciplinaire)
Septembre 2008

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash


Durée 4 heures
Photographies : Sylvie Frémiot & Natacha Musléra

PRÉ-TEXTE

Des quelques expériences performatives, j’ai pu expérimenter ma pratique dans des espaces institutionnels, culturels, alternatifs, en atelier, ainsi que par le développement de performances contextuelles en espaces urbains.

J'ai une préférence pour les espaces publics ouverts et trouve assez stimulant, l’utilisation de lieux non habilités à recevoir l’Art, par le fait qu’il ne convoque pas un public, mais une audience plus informelle, ponctuelle, dont l’enjeu est d’éveiller leur attention. De l'inviter à participer…

Je crois que l'espace scénique impose une certaine distance avec son public par le spectaculaire de la représentation.


CONTEXTE

DURÉE : 4h
MATÉRIEL : Un bar, un espace d’exposition avec un mur blanc, des gens…
+ Une chaise en attente, carnets de croquis, encres, bassines, pots, pinceaux, stylos…
+ Une corde, des menottes…

... Chercher une autre relation avec l’Autre. Refuser qu’on fasse mon annonce dans la programmation. Ne pas être sur scène. Ne pas incarner un personnage.

Expérimenter un rapport de proximité avec les personnes présentes. Être dans la simplicité et susciter une/des rencontres improbables. Convier les gens un moment de partage. Un instant tranquille, enlevé, qui puisse être propice à l’authenticité, l’humilité, la sincérité d’un échange… ?

Être là avec eux. Là pour prendre le temps et récolter des bribes de leur parcours, leurs as/ins-pirations, leurs curiosités…

Là pour les rencontrer et les inviter à construire cette performance…
Et « Tâcher de faire leur portrait » … Avec mes pieds.

PERFORMANCE

L’action commence, je me fonds parmi les autres : entre public et consommateurs, profitant de la soirée, je vais voir quelques performances.

Rencontrant une connaissance, je l'invite à boire un verre. Il me demande si je vais faire une performance ce soir. Je lui réponds que je ne sais pas exactement… Et montant sur le bar, une fois assise, je le regarde et ajoute :
… Je vais pt'être faire une intervention ponctuelle…

Sortant des vernis à ongles, je commence à me peindre les orteils et dessinant des petites figures souriantes, je lui dis : … Celui-là (le gros orteil) il sourit vers toi !

Une personne à côté de nous nous aborde, elle me demande si je fais partie de la programmation…
J'installe une chaise devant le mur blanc. Puis, préparant mon matériel de peinture, j’enfile mes chaussettes aux mains… 2 personnes installées sur la chaise me demandent ce que je fais…

Je leur propose de prendre la corde et les menottes pour me ligoter les mains. C’est un anglais qui est de passage à Marseille chez son amie. Très délicatement, il m’attache les poignets, me racontant d’où il vient, qu’il est professeur de dessin… etc.…

Je lui dis que j’aime dessiner aussi, et leur propose de leur faire le portrait…
Mains emmitouflées, poings attachés, son amie accepte et sera le premier de la soirée. Je m’installe au sol le carnet devant moi, le reste de mon matériel est - à portée de pieds.
Elle travaille à Paris dans une association socio-culturelle, qui fait des interventions urbaines. C’est comme ça qu’elle a entendu parler du Point de Bascule et qu’elle est venue ce soir.

Dans l’observation du présent modèle, j’essaie de cerner ses traits à l’encre. Nous prenons mutuellement connaissance, dialoguons de choses et d’autres. D’elle. De moi. De l’art. De la vie… etc.…

" Rencontre Art Performance, acte 2 "

Organisée par Apu2m & Sotodo
Creuse - Saint Marc à Loubaud
Septembre 2010
Photographies : Caroline Garconnet

 

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

" Korea Experimental Arts Festival 2009 "

Organisé par KoPAS - Korea Performance As Spirit
Corée du sud - Séoul - Segyo's roof art gallery
Septembre 2009
Performance réalisée sur le toit du Seogyo Arts Experiment
Durée 2 heures
Photographies : Na Bee

 

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

REMERCIEMENTS à Carmen, Thierry, Géraldine, Pierrot, Baki, Tristan, Lou, Olivier, Alain, Bazia, Al, Su Jung & Théo...


 

Contrainte physiquement et dans la non maitrise de mes pieds, un récipient d’encre tombe et répand sur le sol une large tâche noire. Je termine, 25 minutes plus tard.

Entre temps les gens regroupés autour de nous, regardent.

Lui présentant son portrait réalisé par mes pieds, je lui dis : Je t’invite, à ton tour, à poser ta patte… Si tu souhaites écrire, dessiner quelque chose avec tes pieds ou ta bouche…
Le stylo entre ses dents elle signe son nom. La remerciant de m’avoir donné un peu de son temps, je lui demande d’installer son portrait au mur.

Simultanément, trempant mes pieds dans l’éclaboussure au sol, j’imprime sur le mur blanc une lettre. Par l’empreinte de mes pieds apparait un N.
J’invite les spectateurs à poursuivre leurs activités, et leur disant que je reste par là, disponible pour ceux qui souhaiteraient leur portrait.

Durant 4h, se sont présentées 8 personnes en tout. Toutes très différentes, une étudiante d’Estonie, une employée de banque, une guadeloupéenne, un performeur/opérateur culturel, une chargée de communication en projets socio-culturels, un technicien du spectacle très dévoué, un curieux de ma démarche, un collègue graphiste…

Des gens de passages, ont « taillé la bavette » avec moi, accompagnant la dilution de cette encre aléatoire, qui une fois sur papier, « tâchait de retranscrire les entités se succédant »…

Encore 4 autres personnes voulaient leur portrait, lorsque la soirée touchait à son terme vers 2h du matin. Je finis l’action avec une crampe dans les jambes...

Sur le mur les 8 portraits sont accrochés.
Les empreintes de mes pieds sur le mur forment des lettres après chaque portrait… Progressivement des mots… Et la phrase apparait :
NOWH ERE IN ART

Je prends de mes orteils le pinceau, et ajoute :
JUST PUT YOUR FEET & FEED IT !

POST-ACTION

Derrière chaque portrait, j’ai pris soin de demander l’adresse postale de toutes les personnes dessinées, à qui j’ai envoyé la trace de cette performance
Action / Expériences :
… Une partition collective…