Mélodie Duchesne, Performance artist & multidisciplinary artist

surf surf2 surf2 surf2 surf2 surf2 surf2 surf2 surf2 surf2 surf2 surf2 surf2 surf2 surf2 surf2 surf2 surf2 surf2 surf2 surf2 surf2 surf2 surf2 surf2 surf2 surf2 surf2 surf2 surf2 surf2 surf2 surf2 surf2 surf2 surf2 surf2 surf2 surf2 surf2 surf2 surf2 surf2 surf2 surf2 surf2 surf2 surf2

Résidence au " Laboratoire Feedback "

Organisée par Christian Gerber
Normandie - Saint Germain de Livet, ancienne usine " Technifil "
du 20 au 30 Juillet 2010
article paru dans Ouest France
Photographies & captation vidéo : Nicolas Gerber
Voir la Vidéo

CONTEXTE

INTEMPOREL...
UN TEMPS POREUX...

Dix jours écoulés à l'ancienne usine " Technifil ", comme un espace-temps qui s'éprouve...

Le lieu désinvestit depuis sa cessation d'activité, est évidemment très chargé.
Les espaces traversés revêtent ce caractère d'obsolescence...

Les machines imposantes (ou ce qu'il en reste) frayées sur rails ou arceaux métalliques sont témoins d'un travail à la chaîne. Les odeurs de cambouis y sont aussi prégnantes.
Cables & tuyauterie éparses, résidus du système hydro-électrique, balisent mes pérégrinations des bureaux aux cuves de chimie, jusqu'à l'atelier...
Les murs de briques, brac, parpaings et béton se laissent accéder par une porte fracturée, fenêtre brisée par des ferrailleurs ou passagers clandestins.

S'infiltrer à l'intérieur, à la surprise de découvrir encore des pièces de 500 m2.
Des montées d'escaliers et des plafonds incertains font parfois des percées vers le ciel.
A l'étage, marcher sur les poutres apparentes par l'humidité est toujours plus prudent.
Au sol, la végétation vient se nicher dans quelques unes des infractuosités.

Dehors, j'entends le ruissellement de la Touques. Aux alentours, des champs et l'air de la campagne.

Point de jonction entre Nature & Industrie.

Le site m'offre une aire de dérive et de labeur pour cette résidence,
et regorge de possibilités à niveau plastique (récupération de matériaux), sculptural et sonore, de part la variété des espaces qu'il propose et leurs propriétés accoustiques.

La résidence donnera lieu à une fresque, une installation et une performance à l'occasion de l'ouverture du " Laboratoire Feedback ".

 

cuve Technifil Remerciements à Christian Gerber, Bazia Brault

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

 

" La pensée mythique dispose d'un trésor d'images accumulées par l'observation du monde naturel : animaux, plantes avec leurs habitats, leurs caractères distinctifs, leurs emplois dans une culture déterminée. Elle combine ces éléments pour construire un sens, comme le bricoleur, confronte à la tâche, utilise les matériaux pour leur donner une autre signification que celle qu'ils tenaient de leur première destination "[...] " Loin d'être, comme on l'a avant prétendu, l'oeuvre d'une " fonction fabulatrice " tournant le dos à la réalité, les mythes et les rites offrent pour valeur principale de préserver jusqu'à notre époque, sous une forme résiduelle, des modes d'observation et de réflexion qui furent, et demeurent sans doute, exactement adaptés à des découvertes d'un certain type; celles qu'autorisait la nature, à partir de l'organisation spéculatives du monde sensible en termes de sensible.
Cette science du concret devait être, par essence, limitée à d'autres résultats que ceux promis aux sciences exactes et naturelles, mais elle ne fut pas moins scientifique, et ses résultats ne furent pas moins réels. Assurés 10 000 ans avant les autres, ils sont toujours les substrats de notre civilisation. "

LA PENSEE SAUVAGE / Claude LEVI-STRAUSS. Paris, Ed. Plon, p.25

 

INDUS GUA - CAVERNE INDUSTRIEUSE

Une installation hybride à partir de matériaux industriels, cherche l'expression primitive par le biais du corps.
Celui-ci rattaché par des cables, se déploie dans une danse contrainte, puis effreinée... Une gestuelle répétitive, industrieuse...